Albums International Rock'n'roll Space-rock, krautrock & heavy-psych

THE DATSUNS – Deep Sleep

On l’avoue :  on a un moment cru que Death Rattle Boogie serait le chant du cygne des Datsuns. Héros du début des années 2000 avec leur hard-rock bas du front qui parvenait à réconcilier les fans de Radio Birdman et ceux d’AC/DC, les Datsuns ont connu un grand trou d’air au milieu de la décennie au point qu’on a cru l’affaire pliée il y a deux ans. 

Ce sentiment était amplifié par le fait que les quatre rockers néo-zélandais vivent désormais disséminés aux quatre coins du monde (le chanteur Dolf De Boerst vivant notamment en Suède), ce qui n’aide pas à composer ou même simplement répéter ensemble. Malgré tout, les mecs ont décidé de se réunir l’été dernier à Auckland afin de voir si le concept de Datsuns avait encore un sens.

De ces retrouvailles fructueuses a résulté Deep Sleep, album brûlant conçu et enregistré en dix jours dans lequel les faux frères montrent qu’il y a encore de la sève en eux. Comme l’indique la superbe pochette SF de l’album (réalisée par Caza, l’auteur de la BD psychédélique “Kris Kool”, bien connu des fans de Métal Hurlant), l’album possède un côté space-rock. Ce n’est pas une mince affaire car il s’agit d’un véritable changement stylistique chez les Datsuns qui assument ici des choix esthétiques indéniablement seventies (drone, voix distordues) et font tourner leurs riffs heavy en boucle  pour créer des ambiances cosmiques.

On pense au UFO des débuts , celui de “Boogie For George” sur un titre comme “Claw Machine”, à Hawkwind avec ce “Caught In The Silver” qui ne manque pas de débuter par un décollage de fusée, mais le groupe ne se laisse jamais aller à de longues épopées psychédéliques (seuls deux morceaux ici durent plus de 5 minutes, dont le morceau-titre planant qui ne survient qu’en clôture de l’album).

Ce qui caractérise plutôt le disque, c’est l’énergie et la fraîcheur qu’il s’en dégage. Les Datsuns restent toujours guidés par le désir d’envoyer un rock’n’roll nerveux et lourd (des titres tels que “Shaky Mirrors”, “That’s What You Get”, “Looking Glass Lies” sont là pour le rappeler) et prouvent qu’ils n’ont pas dit leur dernier mot, bien au contraire. Pour la première fois depuis bien longtemps, The Datsuns sont un groupe enthousiasmant et livrent un album solide sur la durée. L’option space était la bonne. L’option space est TOUJOURS la bonne. 

 

Tracklisting

  1. Caught In The Silver *
  2. Bad Taste
  3. Claw Machine *
  4. Shaky Mirrors *
  5. 500 Eyes
  6. That’s What You Get *
  7. Creature Of The Week
  8. Looking Glass Lies
  9. Sun In My Eyes
  10. Deep Sleep

 

 

Vidéos

“Caught In The Silver”

“Bad Taste”

Rédacteur en chef, webmonstre, chapeau rond, suiveur de modes, mauvaise foi.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

AllEscort