THE KINGSBURY MANX – The Kingsbury Manx Miraculeux

(City Slang 2000)

Septembre 2000. Radiohead sort l’album le plus attendu de la nouvelle décennie, l’excellent Kid A. Couverture, article de fond, interviews, le groupe d’Oxford est couronné meilleur du monde par le magazine Rock&Folk. Dans le même numéro, le premier album miraculeux d’un mysterieux groupe de Chapel Hill en Caroline du nord est bombardé disque du mois.

On ne sait alors rien de The Kingsbury Manx. La pochette – magnifique – est muette concernant les membres du groupe et ne cite qu’un certain Jerry Kee comme producteur. La presse US s’emballe. Cet album est trop bon pour être joué par des anonymes. Des rumeurs courent. Les Kingsbury Manx seraient un supergroupe monté par des vieux de la vieille. Finalement, Elliott Smith les prend sous son aile et les emmene faire sa première partie. L’Europe découvre alors que cinq inconnus ont sorti un des premiers classiques des années 2000.

Paroles chuchotées, arpèges cristallins, harmonies byrdsiennes, guitares gilmouriennes, mellotron discret, ambiance genre Velvet Underground période Loaded ou Zombies d’Odessey & Oracle et inventivité à tous les étages caractérisent cet album inusable. C’est un succès total. Les mélodies sont magnifiques, tous les morceaux extraordinaires… et quelle variété!

Morceaux conseillés : « Pageant Square » et son intro au mellotron, les « aaaaaah » façon Zombies de « Regular Hands », les sanglots longs du violoncelle de « Piss Diary », le glissando génial de « Blue Eurasians », le voix irréelles a cappella de « Hawaii In Ten Seconds », la pedal steel de « How Cruel », le riff magique et la montée avant le solo final de « Fields » , les « tadada » de « Fanfare » et la ballade finale, belle à pleurer, « Silver Trees ».

A l’image de la pochette, cet album nous emmene dans un monde paradisiaque, coloré et apaisant. On ressort de l’écoute de ces 3/4 d’heure de bonheur comme d’un rêve magnifique et émouvant. Un miracle est à la portée de tous, ce disque l’atteste.

 

  

Tracklisting :  

  1. Pageant Square  *
  2. Regular Hands  *
  3. Piss Diary  *
  4. Cross Your Eyes
  5. Blue Eurasians  *
  6. Hawaii In Ten Seconds
  7. How Cruel
  8. Fields  *
  9. New Old Friend Blues
  10. Whether Or Not It Matters
  11. Fanfare  *
  12. Silver Trees  *

 L’album est en écoute intégrale via RadioGong.

  

Vidéos :

« Piss Diary »

 
« Fields »
 

 

Vinyle :

L’illustration a été réalisée par le bassiste Scott Myers, qui a quitté le groupe depuis pour se consacrer à son art, mais continue de peindre les pochettes du groupe.

The Kingsbury Manx - The Kingsbury Manx

Eric

Rédacteur en chef, webmonstre, tête de veau, suiveur de modes, mauvaise foi.

4 Comments

  1. Bon album , repéré très tot  par les magazines rock. Le deuxième album du groupe est dans la continuité. .Et Leur dernier disque intitulé « ascenseur ouvert » vient juste de sortir avec toujours de bonnes critiques.

Laisser un commentaire