THE BLUESKINS – Stupid Ones Stupid boogie

(Domino 2004)

En 2004, l’Angleterre rockait. Difficile à croire de nos jours alors qu’en dehors de la poche de résistance du Medway le rock anglais se ne se conjugue plus qu’en fluo. Pourtant, au tournant du siècle, dans le sillage de groupes locaux populaires comme The Coral et The Libertines, la jeunesse insulaire tentait encore vaillamment de répondre à l’invasion de groupes garage américains, suédois et australiens.

Parmi les plus doués, The Blueskins proposaient un rock’n’roll échevelé, tantôt teinté de blues, tantôt paré de paillettes glam. Porté par un chanteur charismatique à la voix de screamer éraillée, le quatuor de Gawthorpe (banlieue de Leeds) sortit l’excellent Word Of Mouth, album aux singles tubesques multiples.

De ces morceaux, le plus connu reste sans doute « Change My Mind », grâce à son utilisation dans une publicité pour du déodorant, mais notre favori se nomme « Stupid Ones ». Un boogie fou, plein d’énergie et de classe, où Ryan Spendlove revendique dans un refrain crétin sa bêtise assumée. Sur ce single, « Stupid Ones » est doublé de « The Humble », morceau blues-rock au groove seventies bien plus suave que les dernières productions de Radio Moscow

  

 

Tracklisting : 

Face A : Stupid Ones *
Face B : The Humble

 

Vidéo :

« Stupid Ones »

 

Vinyle :

The Blueskins - Stupid Ones

Eric

Rédacteur en chef, webmonstre, tête de veau, suiveur de modes, mauvaise foi.

7 Comments

  1. L’un des groupes de la sympatoche fournée garage 2002-2004 à côté desquels j’étais passé. Doit y avoir que Planetgong pour se rappeler ces gens-là, merci pour ce papier.

  2. Ah mais oui les Blueskins, c’était eux qui avaient pondu Change my mind (que je n’ai pas connue grâce à la pub, ah ça non, de toute façon vous savez bien que je n’utilise pas de
    déodorant) : http://youtu.be/7ki1lF0kgTU

    Faudra bin que j’écoute leur (unique ?) album, tiendez.

Laisser un commentaire