THOMAS FUNCTION – Celebration Une franche réussite

(Alive / Natural Sounds Records 2008)

A l’image d’un nombre impressionnant des disques publiés depuis deux ans par Alive Records, cet album, le premier LP de Thomas Function est un disque enthousiasmant. Dès l’ouverture de « Filthy flowers », le groupe marque des points : guitares électriques et un orgue réjouissant, rapidement rejoints par une basse et une batterie, pour former une intro parfaite dont les paroles sont les meilleures entendues sur disque depuis longtemps : « In the asshole of a gutter I have found a little peace / I open up my mouth and try to sing myself to sleep… » Le disque est lancé sur des bases impressionnantes, que le groupe tient fièrement jusqu’à la fin de la douzième piste.

Les membres de Thomas Function font preuve d’un plaisir de jouer et d’enregistrer des morceaux rock qui rappellent l’enthousiasme des premiers Supergrass (le deuxième morceau, « Can’t say no », est réellement jubilatoire). Dans la construction des morceaux, et pour le côté épique de certains titres, on rapprochera Thomas Function d’un groupe comme Wolfmother (au moment de ses premiers enregistrements) : très différents au niveau musical, les deux groupes partagent néanmoins la même démarche qui consiste à jouer leurs pistes sans jamais douter de leur credo rock’n’roll.

Thomas Function possède et maîtrise tous les éléments importants…Une basse dynamique et bondissante (« Snake in the grass »), un orgue omniprésent qui colore cet album de façon réjouissante, et une batterie qui sait tenir son rôle et varier les rythmes à merveille. Si l’on ajoute à cela le chant de Joshua Macero, parfait, on obtient un résultat impressionnant. Si la voix du chanteur n’a pas de qualités extraordinaires, elle est en revanche remarquablement expressive, et l’engagement avec lequel  Macero livre ses textes, à mi chemin entre cri et chant, ajoute à l’aspect immédiatement attachant de son groupe.

« Conspiracy of praise » offre un pont délicat et inattendu à mi-chanson, avant le retour du chant et des guitares pour relancer la mécanique, avant un nouveau changement de tempo sur la clôture du morceau. Le groupe enchaîne les excellentes pistes : « Snake in the grass », sur lequel il est impossible de ne pas remuer, ou la plus calme « 2012 Blues », une démonstration de maîtrise musicale, sur laquelle les membres de Thomas Function dessinent autour de leur chanteur un accompagnement délicat. Le morceau est immédiatement suivi de « Relentless machine », un morceau de bravoure à la rythmique hypnotique et entraînante.

Bon nombre de morceaux ici laissent la part belle à une guitare acoustique (notamment « Relentless machine », « Shermans march » et « Swimming through a sea of broken glass »), ce qui donne une teinte particulière au groupe, qui enregistre de belles chansons pop-rock. Celebration est une franche réussite, et un disque porteur de belles promesses quant à l’avenir du groupe.

 

 

Liste des chansons :

  1. Filthy Flowers *
  2. Can’t say no *
  3. Winter Gray
  4. Conspiracy of praise *
  5. Snake in the grass *
  6. 2012 Blues *
  7. Relentless machine *
  8. Shermans march
  9. Swimming through a sea of broken glass
  10. Lights down low *
  11. A long walk
  12. Peanut Butter and paranoia jam *
  13. Earthworms

Le MySpace du groupe : www.myspace.com/thomasfunction  

 

Vidéos :

« Filthy Flowers »

 
« Snake In The Grass »
 

 

Vinyle : 

Comme souvent avec Alive Records, le vinyle possède une pâte colorée.

Thomas Function - Celebration

Rémi

Rédacteur amiral, plombier polonais, dépoussiéreur d'étagères, objectivité totale.

3 Comments

Laisser un commentaire