MOON DUO – Mazes Hypnotique

(Souterrain Transmission / Sacred Bones ; 2011)

Quelques mois seulement après leur premier album sorti par Woodsist, voici le retour de Moon Duo, un groupe qui a déjà prouvé qu’il était plus qu’un projet alternatif pour le guitariste et chanteur Ripley Johnson, également membre des Wooden Shjips. Après Escape, un premier album caractéristique de la musique que peut produire la frange bruitiste de la scène de San Francisco, le groupe a su aérer un peu son ambiance pour livrer une série de pistes remarquables.

Ce disque enregistré à Berlin se distingue de son prédécesseur par différents aspects, sans pour autant indiquer un changement de cap total : Moon Duo évolue toujours dans les eaux troubles du shoegaze bruitiste et psychédélique cher aux Warlocks ou au Brian Jonestown Massacre. Cependant, la production de Mazes rend le son des instruments plus facilement identifiable que sur les sorties précédentes du groupe et apporte une touche pop nouvelle pour le groupe (ainsi, le contrepoint de la mélodie de « Mazes » joué au clavier). Le groupe semble se détacher de ses références pour livrer une musique plus personnelle, Johnson s’autorisant même quelques solos de guitare presque académiques – et parfaitement pertinents – sur plusieurs pistes (« Fallout », « When you cut »). Le jeu de clavier apparaît quant à lui plus concis et souvent moins saturé que par le passé sur quelques morceaux (« Mazes », « When you cut »), et clairement garage sur « In The Sun ».

Le modus operandi est en revanche le même en ce qui concerne de nombreux aspects : les chansons s’organisent autour d’une boucle de guitare ou de claviers, la voix placée délibérément en retrait paraissant surgir d’un brouillard cotonneux. Les compositions présentes sur Mazes sont marquantes et parfaitement exploitées par l’aspect hypnotique des morceaux : en témoigne l’excellent riff de « Fallout » ou les premières mesures de « In the Sun » qui suffisent à remporter notre adhésion inconditionnelle.

Difficile de passer à autre chose après avoir écouté ce disque : Moon Duo possède une capacité impressionnante à occuper l’environnement sonore en créant une ambiance caractéristique ; la fin de disque provoque une étrange sensation de vide, qui incite à relancer la lecture de l’album au plus vite.

 

 

Liste des chansons :

  1. Seer *
  2. Mazes *
  3. Scars
  4. Fallout *
  5. When you cut
  6. Run around
  7. In the Sun *
  8. Goners

L’album est en écoute sur Deezer.

  

Vidéo :

« Mazes »

 

Rémi

Rédacteur amiral, plombier polonais, dépoussiéreur d'étagères, objectivité totale.

9 Comments

  1. ça fait partie des groupes que j’ai pas encore eu le temps de creuser sans doute parce que les Wooden Shijps m’indiffèrent. Quoiqu’il en soit au vu de ton descritif (et de ton enthousiasme) on
    nage dans des contrées qui me sont nettement plus familières…

  2. Ca donne plutôt envie en tout cas, il faudra que j’y jette une oreille. Par contre je me permet juste de signaler un petit souçi dans le troisième paragraphe, y’a une repetition qui n’a pas l’air
    tout à fait voulue.

  3. Bien d’accord sur la qualité de ce Mazes.

    Par contre en live, c’est vraiment pas pour moi, avec une batterie et une basse ca m’aurait surement plu, mais j’ai vraiment pas accroché sur le coté machine / boite a rythme.

  4. arf je me suis un peu ennuyé sur ce disque, pourtant je suis sensible au shoegaze psyché, est ce normal, je suis interrogation et doute…

    dans un style proche, je préfère le dernier crocodiles

  5. Bien d’accord sur la qualité de ce Mazes.

    Par contre en live, c’est vraiment pas pour moi, avec une batterie et une basse ca m’aurait surement plu, mais j’ai vraiment pas accroché sur le coté machine / boite a rythme.

  6. arf je me suis un peu ennuyé sur ce disque, pourtant je suis sensible au shoegaze psyché, est ce normal, je suis interrogation et doute…

    dans un style proche, je préfère le dernier crocodiles

Laisser un commentaire