SMITH WESTERNS – Dye It Blonde Confirmation

(Fat Possum 2011)

Ce disque est le deuxième album du groupe après Smith Westerns, qui avait été publié par HoZac Records (puis réédité l’année suivante par Fat Possum). Le groupe est un trio originaire de Chicago, formé par Max Kakacek et les frères Omori, Cullen et Cameron (oui, effectivement, ce sont d’étonnants patronymes). Sur le premier album, la batterie était jouée en alternance par l’un ou l’autre des membres du groupe ; pour ce deuxième disque, le groupe s’est offert les services de Brian Chase (Yeah Yeah Yeahs) et de John Eatherly (Turbo Fruits).

Cet album est un bel exemple de musique pop inventive, qui montre un groupe encore jeune réaliser de belles chansons avec une assurance étonnante. L’évidence mélodique des compositions est soutenue par une instrumentation éclairée : un piano complète le tableau sur certaines chansons, le jeu de guitare ondoyant vibre sur la plupart des pistes de l’album, et lorsque les arrangements se font plus ambitieux (« Smile »), ils ne nuisent en rien à l’équilibre des morceaux.

Des chœurs soignés et harmonieux accompagnent la plupart des morceaux, et le chant est très réussi associé à une musique influencée par le glam-rock rappellent assez souvent les intonations de T.Rex ou de Mott The Hoople (« All Die Young » ; « Fallen in Love » ; « Dye The World »). Le groupe se montre volontiers primesautier, dynamique et globalement optimiste – à l’image de Goodbye Falkenburg des Race Horses, Dye It Blonde est ce que l’on décrit dans les pays anglophones comme un feel-good-album. Seule petite fausse note en fin d’album, la chanson « Dance Away », où la rythmique du refrain est parfaitement grotesque et détruit l’équilibre de la chanson et l’oriente vers des horizons inquiétants. Heureusement, la dernière chanson replace le groupe en territoire connu – et maîtrisé – celui de la ballade glam et clôt le disque dans une ambiance onirique.

Indubitablement,  Smith Westerns ont réussi un beau deuxième album : ils ont su préserver l’enthousiasme de leurs débuts et exprimer leur talent dans un contexte plus professionnel, et s’imposent comme un des groupes importants du mouvement pop-rock actuel.

 

 

Liste des chansons :

  1. Weekend *
  2. Still New
  3. Imagine, Pt.3
  4. All Die Young
  5. Fallen in Love *
  6. End of the Night
  7. Only One
  8. Smile
  9. Dance Away
  10. Dye The World

Le Myspace de Smith Westerns : www.myspace.com/smithwesterns

  

Vidéos :

« Weekend »

« Fallen In Love »

 

Rémi

Rédacteur amiral, plombier polonais, dépoussiéreur d'étagères, objectivité totale.

3 Comments

  1. amusant j’ai parlé de ce disque il y a pas longtemps non plus et je suis moins embalé sans que je sache pourquoi

    je trouve certains morceaux super mais globalement je trouve le disque quand même répétitif et j’ai du mal à l’écouter d’une traite sans avoir envi de l’arrêter à la moité

     

Laisser un commentaire