LET’S WRESTLE – In Living Memory Of Enthousiasmant

(Stolen Recordings 2008)

On avait pas eu un tel choc depuis longtemps. Ce jeune – le chanteur a 16 ans! – combo de Bristol au nom improbable est sans aucun doute LE groupe anglais à suivre en 2008. Paroles hilarantes à la Eddie Argos (« It’s not cool to be modest, so I won’t be modest » sur « Music Is My Girlfriend »), son lo-fi parfait (style underground new-yorkais sous forte influence Modern , avec une louche de Pavement et Feelies), attitude de branleurs surdoués, la claque est immédiate.
 
Ce premier EP annonce la couleur avant un album qui devrait sortir dans le courant de l’année. On y trouve toute l’exubérance et l’amateurisme éclairé d’un groupe au début de son histoire. Le jeu de batterie sommaire rigoureusement binaire et les lignes de basse répétitives donnent un charme négligé aux morceaux de Wesley Patrick Gonzalez (alias WPG), auteur/compositeur surdoué qui sait allier mélodies irrésistibles (« I Won’t Lie To You », premier tube de 2008, « Man With Pica Syndrome ») et textes cinglants.

Let’s Wrestle sont le groupe anglais le plus enthousiasmant depuis Art Brut ou les Arctic Monkeys. Voix presque en arrière-plan, guitares saturées en toile de fond, ambiance « je joue dans ma chambre », Let’s Wrestle sont parvenus à créer le son le plus authentiquement merdique à une époque où tout le monde muscle son jeu et veut faire péter le vumètre par grands coups d’infrabasses (Arctic Monkeys, Klaxons…). Leur attitude no bullshit est à la fois salutaire et attendrissante. Let’s Wrestle ne posent pas, leur dégaine en atteste. Leur musique est une sorte de revanche des nerds de fond de classe sur les fashion-victims. Substance over style dit-on outre-Manche.

In Loving Memory Of  contient deux tubes monumentaux avec « I Won’t Lie To You » et « I’m OK You’re OK » et une poignée de morceaux imparfaits qui assurent le remplissage. Comme il se doit avec un premier EP, certains des morceaux les plus jouissifs du groupe (« Let’s Wrestle », « Song For Abba Tribute Record », « I Wish I Was In Husker Du ») ont été mis de côté pour ce premier album qu’on attend de pied ferme.

http://www.myspace.com/letsfuckingwrestle

 

 

Tracklisting :

1. I Won’t Lie To You   *
2. I’m OK, You’re OK   *
3. Song For Man With Pica Syndrome   *
4. Insects
5. Music Is My Girlfriend
6. Joe Reddington You’ll Be The Death Of Me

 

Vidéos :

« Man With Pica Syndrome »

 
« I’m OK, You’re OK »
 

 

Eric

Rédacteur en chef, webmonstre, tête de veau, suiveur de modes, mauvaise foi.

3 Comments

  1. putain jme suis procuré cet EP. Cest incroyable j’ai un groupe et je me sens tellement proche de let’s wrestle en ce qui concerne le côté lo-fi à la modern lovers et consorts. Le seul défaut c’est que c’est toujours la même base rythmique ça en devient (presque) gonflant.

  2. enfinnnnnnnnnn l’album sort, ça fait un an (voire plus) que le je l’attend lui.
    et pour l’avoir écouter (bouh le téléchargement pas bien) c’est très bien, I wont to live to you single de l’année (en tout cas l’un des singles)

Laisser un commentaire