MILES KANE – Colour Of The Trap

Peut mieux faire

(Columbia 2011)

Dans le désert artistique que représente aujourd’hui la scène rock’n’roll britannique, tous les espoirs semblent aujourd’hui se porter vers Miles Kane. Propulsé sauveur du rock anglais par la presse locale, l’ex-leader des Rascals qui a connu une immense popularité en étant la moitié des Last Shadow Puppets a sorti son premier album solo peu avant l’été, dans un concert de louanges.

Sur la forme c’est parfait : Kane est un jeune scouser à la classe McCartneyenne qui chante des chansons pop accessibles au plus grand nombre, inspirées du rock des années 60 et 70. Sur le fond il n’y a pas grand-chose à reprocher au chanteur / guitariste, si ce n’est une production parfois un peu agaçante (les chœurs féminins étaient-ils vraiment nécéssaires ?) et quelques gimmicks un peu faciles (les tralalas de “Quicksand” étaient évitables, tout comme l’intro à la mandoline de “Take From The Night”, amusante mais au-delà du cliché).

Colour Of The Trap est un album riche et varié, dans lequel on se réjouit de constater que le Miles Kane agressif des premiers EP des Rascals n’est pas encore tout à fait mort. “Inhaler” – dont le riff et une partie de la mélodie sont empruntés à “Mother Nature Father Earth” de The Music Machine – le démontre pendant trois minutes de pur bonheur. Malheureusement pour les amateurs de rock garage, cette facette de Kane n’est que très peu présente dans l’album. Colours Of The Trap est avant tout composé de mélodies pop, parfois agréables (“Colour Of The Trap”, “My Fantasy”, ballade à la Marc Bolan), parfois fatigantes (“Rearrange”, “Quicksand”) et de quelques grooves vaguement inspirées du glam-rock des années 70 mais diablement efficaces (“Come Closer”).

Tiraillé entre différents styles, Kane ne semble pas toujours savoir dans quelle direction il veut aller, ce qui finit par nuire à la qualité globale de l’album. Débarrassée de ses violons aussi inutiles que racoleurs, “Rearrange” aurait pu être un meilleur morceau (les versions live épurées en témoignent), tout comme “My Fantasy”. Un peu hors de propos dans cet album, “Better Left Invisible” est un artéfact des Rascals qui détonne au milieu des chansons sucrées qui l’entourent.

Heureusement pour lui, le chanteur garde une étonnante capacité à composer des mélodies catchy qui s’insinuent dans le cerveau des auditeurs. C’est ce qui sauve l’album de l’ennui alors qu’on est parfois prêt à passer à autre chose. On espère que la suite sera plus cohérente, plus enthousiaste, plus rock’n’roll peut-être, car si cet album représente l’avenir du rock anglais comme le clame le NME, la décennie à venir s’annonce lénifiante.

 

 

Tracklisting : 

1.    Come Closer *      
2.    Rearrange                
3.    My Fantasy                
4.    Counting Down The Days                
5.    Invisible                
7.    Inhaler *                
6.    Quicksand                
10.    Telepathy                
8.    Kingcrawler                
9.    Take The Night                
11.    Happenstance                
12.    Colour of The Trap

 

Vidéos : 

“Inhaler”

 
“Rearrange”
 
 
“Come Closer”
 

 

S’abonner
Notification pour
guest

7 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
alextwist
Invité
20 septembre 2011 6 h 03 min

il y a quand même pas mal de bons groupes en Angleterre / UK ces temps ci:

– Girls Names

– Sea Pinks

– Veronica Falls

– Male Bonding

– Fair Ohs

– Mazes

– The See See

– Yuck

– Spectrals

Bon ok la plupart “sont peu connus” et ce que j’appellerai l’indie “populaire” est en perte de vitesse de l’autre coté de la Manche avec la fin d’une bonne partie des groupes “classe 2005”
(Rakes, Bloc Party, …) mais il y a toujours quelques formations cool chez les britanniques qui méritent un peu d’attention!

alextwist
Invité
20 septembre 2011 6 h 26 min

moi Yuck ou Mazes ont des singles qui me rendent fou

d’ailleurs l’album de Mazes ainsi que certains singles seront dans mon top à la fin de l’année

pour Yuck mon single favori est sorti en 2010 et je suis pas fan des autres morceaux sorti dans ce format (je préfère les morceaux d’albums) donc pas sûr…

 

alextwist
Invité
20 septembre 2011 6 h 28 min

d’ailleurs tu devrais quand même écouter Veronica Falls et Girls Names d’un peu plus près, c’est signé sur le même label que Crystal Stilts et musicalement on en est pas très loin

en tout cas ils en sont bien plus proche que de TPOBPAH

j’ai posté le dernier single de Veronica Falls sur ma page il y a un ou deux jours!

 

alextwist
Invité
20 septembre 2011 6 h 29 min

sinon je préfère les See See à tout ce qui sort sur Dirty Water, sauf peut être aux Vicars en live

 

Frank
Invité
21 septembre 2011 4 h 26 min

Sur la chronique je partage 99% du propos, Miles kane est capable de beaucoup mieux. C’est quoi le 1% ? Ben Inhaler que je trouve plutôt pénible !

Sur la scène anglaise et les groupes que proposent Alex franchement il y a les Male Bonding qui me surprennent en bien. Le reste mis à part les See See.. bof (Mazes, Yuck, Veronica Falls… c’est
de la seconde division pour moi malgré quelques morceaux attachants).

Mickaël
Invité
Mickaël
9 décembre 2012 1 h 34 min

Miles Kane qui s’inspire de Charles Aznavour pour écrire inhaler!! Ecoutez c’est saisissant!

=> http://www.youtube.com/watch?v=Pg8hMPtKQ2I

(peut être que ça déjà été dit ou Miles Kane s’est inspiré d’autre chose ou encore que ce bon vieux Charles a lui même recopier quelqu’un d’autre… En attendant je suis satisfait de cette
découverte!)

hug0
Invité
hug0
10 décembre 2012 5 h 53 min

je cite : “Inhaler” – dont le riff et une partie de la mélodie sont empruntés à “Mother Nature Father Earth” de The Music Machine

juin 2024
L M M J V S D
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930

Archives

7
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x