The GO – Free Electricity Album fantôme

(inédit; 2001)

Free Electricity est le deuxième album enregistré par The GO, deux ans après la sortie de l’extraordinaire Whatcha Doin’. Jack White a quitté le groupe pour se consacrer à son autre proejt – les White Stripes, mais le groupe continue son existence, toujours emmené par Bobby Harlow et John Krautner. Le label du groupe, Sub Pop, qui avait pourtant édité Whatcha Doin’, a refusé de sortir Free Electricity, qui reste donc toujours inédit à ce jour (en mars 2008).

L’écoute de ces dix chansons, que les amateurs du groupe cherchent avec un acharnement monomaniaque, a été rendue possible par l’intermédiaire de la page myspace qui lui était dédiée – les membres du groupe mettait en moyenne quatre morceaux en ligne, et les renouvelaient régulièrement. 

Le disque contient dix pistes aux influences variées, qui montrent un groupe encore attaché au rock agressif chargé d’influences boogie, mais ouvert à des éléments très différents. Le nombre de personnes impliquées dans l’enregistrement du disque (six personnes en plus de Krautner et Harlow ) laisse entrevoir le foisonnement de certains morceaux, chargés à l’extrême et jubilatoires (« All Dimensions are loose » ; « Turnin’ On »). Le morceau d’ouverture du disque, « Free Electricity », reprend les choses là où Whatcha Doin’ les avait laissées : la chanson est dominée par les guitares électriques (le premier solo de guitare intervient après 25 secondes de larsen, et lance la chanson). Ce morceau est incroyable d’énergie, la basse de Dave Buick (le fondateur de Italy Records) occupe déjà la position centrale qu’elle ne va plus quitter sur ce disque. « Secular Century Man », un peu plus calme, reprend des rythmes proches de ceux du premier album de The GO – avec une musique moins saturée cependant.  A l’inverse, certaines chansons sont véritablement à des années-lumière de Whatcha Doin’ : la délicate ballade « Into Outer Space » ou le lancinant morceau de space-rock « Mothers of the Earth » chargé d’échos et dont le rythme est aussi lent que s’il provenait d’un disque de prog-rock sorti en 1971.

Les morceaux montrent une diversité d’influences impressionnante : loin de se cantonner à un seul style, The GO semble sur ce disque un groupe qui cherche sa voie, sans vouloir privilégier un type de musique au détriment d’un autre. « Peacock Angel » et son refrain inexorable « Ready to find you / blowin’ your mind », est un morceau imparable, transcendé par la fuzz et les chants croisés de Harlow et Krautner. La chanson suivante, « Pharaoh’s Tomb »  est prodigieuse : les riffs de guitare sont puissants, le rythme soutenu, des flûtes s’invitent avant que le morceau ne devienne totalement psychédélique : les paroles sont déclamées sur un ton inquiétant, le fond musical se mue en un organisme autonome, avant le retour du chant de Harlow et du riff de guitare originel, qui parviennent à trouver leur place dans ce brillant désordre. « Pharaoh’s Tomb » est sans doute le morceau le plus ambitieux de ce disque ; c’est aussi une incontestable réussite.

Un peu plus loin sur le disque, « Turnin’ On » est un modèle de chanson de rock’n’roll efficace, avec des guitares dévastatrices et un chant produit de façon aussi simple que parfaite (l’écoute au casque fait entendre une voix de chaque côté, Harlow d’un côté et Krautner de l’autre), et la fin du morceau est géniale, quand les chœurs font écho au dernier solo de guitare et que des hurlements surgissent. « Blood Red Sun » reprend les bases boogie que le groupe utilisait souvent à ses débuts, mais laisse la place à un saxophone dément, qui livre ici un solo dissonant et plaintif qui est sévèrement coupé par les premières mesures de « Mothers of the Earth ».

En 2007, Sub Pop a contacté Bobby Harlow pour envisager une « vraie » sortie pour ce disque… Six ans après la date de sortie prévue, et après deux albums qui ont vu le groupe évoluer de façon importante, on se demande quelle pertinence pourrait avoir cette sortie… Harlow était prêt à accepter, mais seulement sous certaines conditions : il voulait une sortie vinyle de haute qualité – une bonne galette de 180 g au moins, et pas une quelconque sortie CD, ce qui semble avoir mis fin à la discussion. 

 

 

Liste des chansons :

1.    Free Electricity
2.    Secular Century Man
3.    All Dimension Are Loose
4.    Peacock Angel
5.    Pharaoh’s Tomb
6.    Into Outer Space
7.    Turnin’ On
8.    Blood Red Sun
9.    Muthers Of The Earth
10.   Golden Dawn

Signez la pétition Facebook !
http://www.facebook.com/home.php?#!/group.php?gid=73851663121&ref=ts

Rémi

Rédacteur amiral, plombier polonais, dépoussiéreur d'étagères, objectivité totale.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire