BIRDS OF AVALON – Uncanney Valley Réussite post-psychédélique

(Volcom Entertainment 2009)

Sorti au beau milieu de l’année 2009, Uncanny Valley est un disque surprenant et ambitieux, aux influences variées. Les longues envolées psychédéliques y sont légion, et le groupe parvient sur les meilleurs morceaux du disque à livrer des morceaux imparables, à la croisée de différentes catégories données au rock selon les époques : indie, psyché, prog, etc. L’appellation la plus souvent employée pour qualifier la musique produite par Birds of Avalon est celle de « rock progressif ». A Planetgong, on a toujours du mal à accepter ce terme sibyllin, utilisé indifféremment pour décrire des productions musicales aussi opposées que l’extraordinaire premier album de The Soft Machine que les horreurs commises par Emerson, Lake Palmer. Puisque ce terme fourre-tout est fréquemment utilisé dans le cas des Birds Of Avalon (le groupe est originaire de Caroline du Nord), il convient de tenter de décrire la musique qu’ils produisent de façon plus précise.

En effet, le groupe livre pour son second album un disque d’une diversité et d’une solidité exemplaires. Après une courte piste en guise d’introduction (« Unkaany Valley », vingt-et-une secondes de bruits variés), les Birds Of Avalon envoient un des grands morceaux du disques avec « Side Two » : riffs de guitare tranchants, deux solos brefs et efficaces, une frappe de batterie dynamique et une ligne de basse hypnotique. Dès sa première écoute, « Side Two » s’affirme comme une piste importante de l’année rock. Le groupe maîtrise différents styles : il prouve dès le morceau suivant (« I Never knew ») sa capacité à jouer un rythme planant, sur lequel les claviers ont une importance prédominante.

Le groupe convainc aussi par la démonstration qu’il fait dans son utilisation des différents effets des guitares (sur « I never knew », « Your downtime is up », mais aussi sur le dément « Student Teaching»). Birds of Avalon sont impressionnants dans chacun des styles qu’ils visitent sur cet album, qui est organisé de façon précise : le disque alterne les pistes rapides et les pistes lentes. La musique s’engage dans des territoires sans cesse renouvelés, parfois de façon surprenante : au milieu de l’album apparaît une piste qui semble sortir d’une session d’enregistrement des Eighties Matchbox B-Line Disaster : « Student Teaching ».

Uncanny Valley est un disque dont l’écoute est plus que très agréable, tant le groupe fait montre d’une inventivité et d’une inspiration impressionnante. Ce disque est une des vraies bonnes surprises de l’année, et un disque à retenir.

 

 

Liste des chansons :

  1. Unkaany Valley
  2. Side Two *
  3. I never knew
  4. Your downtime is up
  5. Dad Cage
  6. Eyesore
  7. Student Teaching *
  8. Spirit Lawyer
  9. Last Rites (funky slide)
  10. Peregrinations
  11. Micro-Infinity *

Le MySpace du groupe : www.myspace.com/birdsofavalon

 

Vidéo :

« Your Downtime Is Up »

 

Rémi

Rédacteur amiral, plombier polonais, dépoussiéreur d'étagères, objectivité totale.

4 Comments

Laisser un commentaire