TY SEGALL – Segall Smeagol

Précieux

(2020)

On le sait depuis longtemps, Ty Segall a un certain penchant pour les reprises. 

Sa discographie en est truffée, certaines sont restées plus mémorables que d’autres (on se souvient spontanément de « The Bag I’m In » sur Slaughterhouse ou « Take Up Thy Sthetoscope And Walk » sur Reverse Shark Attack), et puis le blondinet a tout de même enregistré un album complet dédié à l’exercice (Fudge Sandwich) et un disque composé uniquement de reprises de T-Rex (le bien nommé Ty-Rex). 

On n’aurait pas dû être surpris de voir Ty Segall s’attaquer à Harry Nilsson, une des personnalités les plus attachantes des années 60 américaines, mais le choix d’album interpelle. Aerial Ballet ou Pandemonium Shadow Show sont les albums favoris des fans du chanteur à voix d’ange. Les choix des connaisseurs. Segall décide de reprendre Nilsson Schmillson, le grand succès commercial de l’auteur, celui qu’on retrouve dans toutes les anthologies de classic rock (et les bacs à soldes).

Bien sûr, Segall ne fait pas les choses de façon classique : il ne reprend que six chansons sur dix (tirés pour l’essentiel de la face A du disque), évitant le méga-tube « Without You », emprunté à Badfinger et popularisé depuis par Mariah Carey (ce qui est dommage, on aurait aimé le voir s’essayer sur ce slow gluant de mièvrerie). 

Sur ce mini-album – sorti uniquement sur Bandcamp – Segall s’amuse, expérimente des choses, à l’image du collage « Moonbeam » qu’il chante a capella en harmonie avec plusieurs versions de lui-même (un exercice de style qui montre avant tout que Segall est un excellent chanteur) ou de « Jump Into The Fire », qui devient un drôle de truc disco-punk porté par une rythmique électronique baveuse.

Parmi les grandes réussites ici, on trouve « Coconut », porté par une basse vrombissante et une guitare acoustique insistante, et « Gotta Get Up » qu’on pourrait croire écrite par lui tellement Segall se l’approprie avec brio. On sent que le musicien prend plaisir à interpréter et tordre ces morceaux et ce sentiment transparaît au sein de ces six morceaux. Il ne reste plus qu’à un label de se bouger un peu et de publier cet excellent recueil de chansons. 

 

Tracklisting

  1. Coconut *
  2. Gotta Get Up *
  3. Drivin Along
  4. Early in the Morning
  5. The Moonbeam Song *
  6. Jump into the Fire