KISS KISS KARATE PASSION – I Can’t Je m'en foutisme pop

24 juillet 2014 Eric 0

(Les Disques Steak 2013) Le nom est improbable, le chant erratique et la maîtrise de la langue anglaise plus qu’approximative : à première vue, Kiss Kiss Karaté Passion partage pas mal de points communs avec ces groupes amateurs qui vous ont cassé les oreilles lors de la dernière fête de la musique. La première écoute de « I Can’t » nous a fait craindre le pire. On a eu peur d’avoir encore affaire à un de ces groupes français qui font notre honte et notre douleur quand on discute avec des anglais. Mais on a insisté, parce que le disque sortait chez […]

SCREAMIN’ JOE NEAL – Rock And Roll Deacon Les as du rock'n'roll, épisode 14

23 juillet 2014 Béroalde de Fuzz 0

  De Lou Reed à Manowar, nombreux sont ceux qui ont confessé en grande pompe leur amour immodéré pour la musique qui nous occupe ici ; rares sont ceux qui l’ont fait avec aussi peu de finesse et de raffinements superfétatoires que Screamin’ Joe Neal. Cet obscur personnage consacre l’essentiel de son « Rock And Roll Deacon » à hululer « rock’n’roll » à toute allure, avec le maximum de capacité pulmonaire humainement concevable, et en ajoutant de-ci de-là au petit bonheur deux ou trois autres slogans presque articulés, point trop chargés en valeur sémantique ajoutée. Si on ajoute que ce maniaque trépigne sur […]

MATTHEW MELTON – Still Misunderstood Diamant brut

20 juillet 2014 Rémi 0

(Southpaw ; 2009) Snake Flower 2, Bare Wires, Warm Soda : à trente ans à peine, Matthew Melton a déjà connu une carrière mouvementée et bien remplie… Alors qu’au moment où nous écrivons ces lignes, il semble s’être orienté sur une voie délibérément power pop, cette direction ne doit pas faire oublier les racines du guitariste et chanteur. Les différents styles qu’avait expérimentés Matthew Melton avec ses différents groupes (le rock psychédélique de Snake Flower 2 et l’extraordinaire boogie du deuxième album de Bare Wires) ont déjà permis au lectorat de PlanetGong de découvrir et d’apprécier les chansons de Melton, […]

GAP DREAM – Shine Your Light Disco Lo-fi

14 juillet 2014 Eric 2

(Burger Records 2013) Gabriel Fulvimar est un excentrique. Les rumeurs – avérées ou non – vont bon train à son sujet. Il aurait eu une révélation mystique à l’écoute de Conspiracy Of Owls et tout plaqué pour créer Gap Dream. Il vivrait dans les locaux mêmes de Burgers Records à Fullerton et dormirait entre les bacs de vinyles (manifestement entre les cassettes de King Tuff et le rayon Abba). Une seule chose est certaine : c’est un fantaisiste qui se plaît à ne faire que ce qui l’amuse, un mec barré aux idées déconcertantes. Son premier album sous le nom […]

MAC DEMARCO – Salad Days Faux branleur

11 juillet 2014 Eric 0

(Captured Tracks 2014) Il y a deux ans, Mac DeMarco faisait une entrée fracassante avec son deuxième album, le bien-nommé 2, empli de bluettes doucement ironiques où il chantait dans un cordon hébété les travestis et les cigarettes cheap tout en arborant le costume du parfait hipster (chemises de bûcheron, casquette pourrie). Succès immédiat pour le canadien, devenu depuis l’idole des lecteurs de Pitchfork, presque une idole générationnelle. On l’avoue sans fard, on est entrés tardivement dans l’univers singulier de Mac DeMarco. Sans doute parce qu’au moment de la sortie de 2, la hype qui entourait l’artiste nous a incité […]

WARM SODA – Young Reckless Hearts Sabordage

3 juillet 2014 Eric 0

(Castle Face 2014) Souvenez vous, c’était en 2011, il n’y a pas si longtemps mais ca semble une éternité. Bare Wires était le groupe le plus affriolant de la planète, un groupe punk à l’idéal boogie qui alignait les pépites garage avec une aisance insolente, destiné à un avenir doré… mais qui s’est sabordé au moment de signer sur un grand label indépendant. A vrai dire, l’entreprise de sabordage avait commencé très tôt et, avec le recul, apparaît de façon sous-jacente dans la musique du groupe. Le guitariste et chanteur moustachu du groupe, Matthew Melton, produisait ses disques de manière […]