(Vogue ; 1966)

Des ses premiers morceaux, Antoine a été tourné en dérision par une grande partie de la société française : certains critiquaient son approche et sa démarche délibérément anglo-saxonnes, d’autres ses textes souvent naïfs. Le fait qu’il ait été marqué par la vague folk-rock  (en particulier par Bob Dylan) ne doit pas faire oublier que les premières années de sa carrière l’ont pourtant vu enregistrer un grand nombre d’excellentes chansons, seul avec guitare acoustique et harmonica, ou accompagné par un groupe de rock carré et appliqué, les Problèmes (futurs Charlots), Sous une naïveté formelle apparente, Antoine écrivait en effet de belles chansons, bien construites et parfaitement interprétées, qui ont fait de son premier album un disque réellement indispensable.

Sur cet EP, partagé entre deux fantastiques pistes rock (« Qu’est-ce qui ne tourne pas rond chez moi ? » et« Les élucubrations ») et deux ballades délicates (« Petite fille ne crois pas » et « Pourquoi ces canons ? »), Antoine livre quelques-uns des meilleurs échantillons de son répertoire, des pistes aujourd’hui quasiment oubliées mais qui démontrent une nouvelle fois que l’enregistrement de bons morceaux de rock français était possible, au tournant des années 1960.

 

 

Liste des chansons :

  1. Qu’est-ce qui ne tourne pas rond chez moi ?
  2. Petite Fille, ne crois pas
  3. Les Elucubrations d’Antoine
  4. Pourquoi ces canons ?

 

Vidéos :

Qu’est-ce qui ne tourne pas rond chez moi ?

 
Les élucubrations
 

 

Vinyle :

Antoine