SUDDEN DEATH OF STARS – EP Débuts prometteurs

(Close Up 2010)

La dissolution des Dadds en début d’année 2010 nous a touché. On avait beaucoup aimé leur deuxième album, Idées Choc Et Propos Chics, où ils avaient atteint une sorte d’idéal avec leur rock garage sixties chanté en français, se plaçant comme les meilleurs héritiers des 5 Gentlemen et de Jacques Dutronc du moment.

Les ex-membres des Dadds officient désormais dans deux groupes : les Spadassins, toujours dans la même veine French beat, et Sudden Death Of Stars, aux influences plus ango-saxonnes. Ces derniers ont sorti cet été leur premier EP contenant 3 morceaux aux sonorités diverses. La face A contient deux morceaux, « Whirligig », une pépite pop psychédélique extrêmement bien troussée qui lorgne du côté du Brian Jonestown Massacre, et « Uniforms » au clavier tournoyant qui sonne comme du Velvet Underground sous amphétamines.

La grosse affaire ce cet EP demeure sa face B, « Don’t », où le groupe s’aventure dans un trip planant qui n’est pas sans rappeler d’autres orfèvres tels que The Kinsbury ManxThe Dolly Rocker Movement ou The Beta Band (et leurs succédanés The Aliens)– pour ne citer que des groupes contemporains. Un morceau lancinant porté par une guitare insistante et une pulsation de basse qu’on ne se lasse pas d’écouter en boucle et qui annonce de belles choses pour l’avenir.

 

 

Tracklisting :

Face A : « Whirligig » / « Uniforms »
Face B : « Don’t »

L’EP est en téléchargement gratuit ici, avec deux titres bonus :

   

Vinyle :

Sudden Death Of Stars

Eric

Rédacteur en chef, webmonstre, tête de veau, suiveur de modes, mauvaise foi.

1 Comment

Laisser un commentaire