COLDPLAY – Viva la Vida or Death and all his friends Inutile (comme d'habitude)

(Parlophone 2008)

Préambule : Début juillet, moment idéal pour chroniquer un disque sorti le mois dernier, et dont on n’attendait rien, pas plus que du prochain (et des précédents) U2, de la présidence française de l’Union Européenne ou de la culture du haricot blanc dans le nord-est de la Picardie. Pour ceux qui n’auraient rien de mieux à faire que de me poser la question, je reconnais que les diverses productions de Coldplay m’ont toujours laissé de marbre, tant la musique du groupe me paraît quelconque, et le lyrisme de supermarché – bio – de Chris Martin m’insupporte.

Cette fois-ci, avant même l’écoute du disque, c’est différent : la pochette de l’album choquerait même un aveugle inculte. Une inscription taguée sur La Liberté guidant le peuple. Une référence culturelle, et un hommage possible à la Joconde moustachue de Duchamp, pourraient affirmer les amateurs du groupe (en réalité, je n’ai pas de rapport avec aucun d’entre eux)… Malheureusement, c’est juste raté, de style pompier, et à la seule vue de cette pochette, on semble déjà entendre les cascades de violons larmoyants et le piano de Martin.

Le plus grave dans la musique de Coldplay, c’est justement que quelques-uns de leurs morceaux ne sont pas mal. Le groupe sait écrire des chansons, sait ralentir ou accélérer le tempo, sait mettre des chœurs de temps en temps. Les mélodies sont parfois acceptables, et restent facilement, mais qui peut avoir envie d’écouter ça ? De qui Coldplay peut-il être le groupe préféré1 ? Ce disque ne me semble pas le meilleur du groupe2 : « Lost ! » a une rythmique abrutissante et un type de solo de guitare qu’on croyait définitivement perdu depuis le début des années 1990 ; et « 42 » est tellement typique du groupe qu’elle en devient caricaturale, avec son intro piano/voix. Les morceaux passent, le style reste : des échos autour d’une voix qui s’échappe en falsetto gonflant, des violons au kilomètre, et du synthé… Le disque n’en est qu’à la cinquième chanson, et cette chronique semble déjà une mauvaise idée.

Interlude : Au moment où j’écris ces lignes, la nouvelle de la libération d’Ingrid Bétancourt vient d’être annoncée. Oui, d’accord, j’ai fait une pause clope-radio. N’écoutant que mon devoir, je relance le disque.

Pas de miracle dans la suite de l’album… « Chinese Sleep Chant » est aussi émouvant qu’une déclaration d’impôts, « Viva La Vida » voit le groupe se vautrer dans ses travers habituels (avec violons écoeurants et chœurs lourdingues), sans qu’on ne puisse comprendre encore ce qui peut le conduire à écrire de tels morceaux. Encore quatre pistes sur cet interminable disque, qui a pour unique mérite de permettre à son auditeur de se confronter de façon concrète à l’aspect relatif du temps. « Violet Hill » ressort un solo de guitare antédiluvien et un jeu de batterie pour lequel n’importe quelle boite à rythme aurait fait l’affaire. Les derniers morceaux de Viva La Vida or Death and all his friends ont une qualité que les précédents n’ont pas : ce sont les derniers. A cet égard, il faut avouer que « The Escapist » est sans aucun doute la meilleure chanson de l’album.

 

 

Liste des (trop nombreuses) chansons :

  1. Life in Technicolor
  2. Cemeteries of London
  3. Lost !
  4. 42
  5. Lovers in Japan
  6. Reign of love
  7. Yes
  8. Chinese sleep chant
  9. Viva la Vida
  10. Violet Hill
  11. Strawberry Swing
  12. Death and all his friends
  13. The Escapist

 

1 Si Coldplay est votre groupe préféré, contactez-moi, on en discute sérieusement.
2 Une nouvelle fois, cette affirmation n’engage que moi, mais en vérité, je ne suis pas le mieux placé pour en juger, et pour être franc, je me bats l’œil de savoir quel peut être le « meilleur  » album de Coldplay.

Rémi

Rédacteur amiral, plombier polonais, dépoussiéreur d'étagères, objectivité totale.

30 Comments

  1. On pourrait se questionner sur l’utilité d’une telle chronique. Mais au fond, elle est très bien écrite et surtout, elle devient « d’intérêt public » parce que (ça me troue le cul de le dire mais) cet album se vendrait plus que bien, d’après ce que j’ai lu lire… Ben Viva la Merda!

    SysT

  2. Hormis Be Your Own Pet.. ça fait beaucoup de critiques d’albums mauvais en ce moment … (coldplay , pigeon , zutons, fratellis …) 🙂
    On espère voir de belles chroniques le plus vite ^^

    p.s: ton avis sur le nouveau dirty pretty things m’intéresserait…

  3. « Les derniers morceaux de Viva La Vida or Death and all his friends ont une qualité que les précédents n’ont pas : ce sont les derniers. A cet égard, il faut avouer que « The Escapist » est sans aucun doute la meilleure chanson de l’album. »

    J’adore! Tout comme ton site d’ailleurs. J’ai rarement été déçu. Merci pour ton investissement et longue vie à PlanetGong.

  4. C’est marrant, tu parles de solo de guitares antédiluviens parce qu’orienté nineties, alors que visiblement ici vous vénérez un paquet de branleries sixties et seventies (cfr exemple entre des milliers : « yeti… entre byrds et CSN… Crosby, Stills & Nash, si ce n’est pas de la branlerie larmoyante, ça !!!!). Il y a un petit problème de chronologie dans vos jugements, les amis… Dites plutôt de manière franche que vous êtes allergiques à toute forme de modernité et que tous les artistes qui ne font pas des copier-coller impeccables des idoles de papa et maman sont forcément mauvais… A méditer, non ?

  5. A vrai dire moi aussi je suis déçu par l’album des DPT… je pense pas que je l’écouterai souvent. Mince, encore une critique d’un album mauvais du coup lol peut-être que des groupes comme blood red shoes, draytones seront meilleures si elles devaient être faites ^^

    Est-ce qu’une date pour l’album des Rascals est prévue ?

  6. Oé b1, tu RaconT tro nimp!
    Le dernié Coldplay il é tro Génial, j’voi pas à koi ça seRde critiqué com ça !!
    Dja chris Martin i chante hyper bien et pui ptetre ke tu compren pas les paroL mais moi j’parle anglais et c tro bo ce qu’il dit sur la life et l’amour
    Donc moi j’suis fan de coldplay c le meilleur groupe du monde et j’suis tro contente pour Ingrid !

  7. Calivoleuse : no comment…

    Rémi (ou Eric ? J’ai cru voir que le rédacteur de l’article n’était pas le même que celui qui répondait aux commentaires…)
    je ne connais pas encore bien ton blog mais rien que là, j’admire ! De nos jours, critiquer Coldplay reviendrai à dire que Nevermind était un album de merde, et pourtant… ce que tu dis est tellement vrai !

    L’nnui dans Coldplay, c’est surtout que ça tourne en rond… pas de renouvellement, pas de nouveautés, rien ! Si : peut-être un peu plus de guimauve de temps en temps !

    Au plaisir de te relire ! =)

    Sili

  8. Bonjour à tous. Je partage complètement l’avis sur Coldplay… l’appelation pop de supermarché est très approprié. Ce groupe comme The Killers ou Jet ne propose qu’une version calibré de la pop racée et classieuse qui foisonne depuis les sixties (encore que les fifties avec les Everly Brothers ont leur lot de pépites). Tout ça c’est de la soupe bien commerciale qui se raccroche comme il peut au wagon pop-rock par quelques artifices (les « solos antédiluviens ») l’évitant d’être catalogué (l’industrie du disque adore les étiquettes) dans la catégorie « variétés ».

    Les gens adorent Coldplay par manque de points de comparaison! Les gens trouvent ça bien parce qu’ils n’ont jamais écouté les Byrds, CSN, Buffalo Springfield, Badfinger, Beach Boys, The la’s, House Of Love, Pale Fountains, etc… etc…

    Chaque décennie contient son lot de pépites pop malheureusement inconnues du public par manque d’exposition… tellement plus simple de vendre des horreurs comme Coldplay.

    Et le pire dans tout ça c’est que j’ai acheté les 2 premiers (bon c’est vrai dans un bac à soldes) les trouvant charmants… je ne les écoute jamais…
    Un conseil : jetez vous sur Autumn Leaves « Long Lost Friend » sorti il ya peu..

  9. Par rapport à Nevermind, on a écrit un article sur cet album pour expliquer à quel point on le trouve surestimé…
    —————————————————–
    Justement, c’est ce que je voulais dire : Coldplay a atteint un tel statut (de par les médias et les ados à la recherche de toujours plus de dégoulinures) que ça fait comme pour Nirvana : les critiquer devient un crime !

    Je viens de lire votre article sur Nevermind, et ça rejoint à peu de choses près ma pensée. Le côté « on se sort els doigts, on va tout changer » existait réellement à l’époque mais c’est effectivement navrant de voir le résultat de nos jours… les jeunes idolâtrent Cobain et se disent rebelles mais sont aujourd’hui incapables de prendre part à une manifestation : ça risquerait de les décoiffer…

  10. Je suis vraiment curieux de connaître votre avis sur Autumn Leaves que j’ai adoré!

    C’est quand même autre chose que Coldplay! Avec Yeti 2 bonnes pioches du moment en matière de pop!

  11. Alors écoute mec (Eric), je viens de découvrir un peu par hasard hier soir en lisant la critique du premier album des Arctic Monkeys, et je suis tombé sur celle de Viva La Vida.

    Au début, j’étais un peu daccord avec ta critique, puis au fil des paragraphe je me suis vraiment dit que tu avais ces mots qui trotaient dans ma tête depuis quelques semaines: Viva La Vida a belle mélodies qui se retiennent très bien, et c’est ça le pire avec Coldplay.

    La découverte de Parachute, leur 1er album, m’avait enchanté, mais j’ai très vite lâché dés le deuxième album tout en suivant par curiosité, curiosité de mélomanie oblige. Coldplay est un groupe qui tombe de façon horrible dans la facilité tout en ayant cette manie de ne pas avoir vers où aller: rock ou baroque ? rock-baroque ? Viva La Vida, c’est du blablatage stérile et lourdingue mais on peut pas s’empêcher de trouver ça beau et de se surprendre au beau milieu de sentiments d’une mièvrerie peu commune.

    Vivement que ce que groupe split, et vite.

  12. « …qui a pour unique mérite de permettre à son auditeur de se confronter de façon conctrète à l’aspect relatif du temps. »

    MDR!  Tellement vrai vrai pour XY(Zzzz). Que j’ai essayé maintes fois d’écouter sans succes. (et j’aime certains Pop commerciale. :P) 

  13. Cet album de Coldplay n’aurait en réalité jamais du faire autant de bruit.
    Et tout le temps je m’en veux de nourrir les polémiques inutiles sur ce groupe. Alors, arrêtons d’en parler, on arrêtera peut-être de nous rabattre les oreilles avec les mauvais décendants de U2 (déjà que U2 on a du mal ..) 

  14. Le souci c’est que l’on en parle ou que l’on en parle pas ils vendront des galettes à la pelle!
    Moi en soit Coldplay me gêne pas, le problème c’est que pendant que l’on nous matraque avec leurs singles, avec une débauche d’énergie et d’argent qui laisse pantois, quid de la musique qui nous occupe à savoir un rock et une pop de qualité?

    c’est pour cela qu’un site comme Planete Gong existe me semble-t-il? C’est également pour ça qu’avec quelques amis on s’est lancé (en toute humilité) depuis quelques mois dans l’aventure du blog musical : prêcher la bonne parole, mettre en avant les vrais bons disques, détruire les mauvais … et en discuter car on peut pas être d’accord sur tout.

  15. Coldplay est le U2 des années 00. Zéro prise de risques, musique de grande surface, charisme de tracto-pelle… J’arrête là.
     Un groupe qui doit vachement plaire aux inrocks ou rock & folk…

  16. C’est bien pour ça que j’ai regardé « Plus belle la vie » à la place. C’était quand même vachement plus palpitant. Sinon, la meilleure chanson de Coldplay est à mon sens « Talk ». Faut dire qu’avoir piqué un bout de « Computer love » de Kraftwerk, ça aide quand même un peu.

  17. Au vue des réflexions puériles des fans de Coldplay on comprend quelle genre de public est ciblé par ce groupe…

    Bon comme je viens tout le temps sur ce site, mais que je n’ai jamais le courage de laisser quelques commentaires, je vais en profiter maintenant : Merci pour ce site, vous êtes une réference. Grace à ce site j’ai découvert pas mal de groupes. Vos critiques sont toujours très bonnes. Continuez comme ça.

  18. Je me méprends peut être mais ta critique est certes bien écrite mais j’ai l’impression que tu n’as pas écouté l’album : moi non plus mais j’ai entendu les 3 premieres chansons ça m’a suffit à me faire détester ce groupe là je ne sais pas si le reste de l’album est du même accabit je ressens plus le « cassage » du groupe sans grande explication ‘exemple concernant le dernier titre que tu cites).
    Je déteste Coldplay (depuis le précédent album) car leurs débuts étaient plutôt réussis (« the scientist », « In my place »,…) mais là ce qu’ils sortent aujourd »hui agressent mes pauvres oreilles (cette espèce de voix clownesque, minaudée que prend le chanteur sur les 3 extraits entendus de ce disque fait preuve de la supercherie). On critique Oasis, groupe devenu aussi has-been que la boisson dont ils portent le nom, ils peuvent se targuer d’avoir au moins amené un souffle de nouveauté dans leur nouvelle chanson contrairement à ce groupe… au goût insipide.

  19. Comment peux tu etre insupporté par comment tu dis ? « le lyrisme de supermarché bio » ? t’en connais beaucoup des gens a fond dans leur cause, en particulier le commerce équitable ? Moi j’en ai
    pas rien a foutre des petites producteurs etouffés par les grandes firmes internationales.
    Après leur musique t’aime ou t’aime pas, de toute facon on pourra en débattre pendant des heures et des heures tu changeras pas d’avis, les gouts et les couleurs ca ne se partage pas ^^ et ben
    ecoute tu ne sais pas ce que tu loupes mais apres critique pas la pochette de leur album ! Attends « La Liberté guidant le peuple » par Eugene Delacroix 1830, c’est un tableau culte ! Et écrire « Viva
    la Vida » dessus c’est renforcer l’image que ce tableau transmet : la Liberté et l’Espoir ! C’est un peu comme rendre hommage au peintre en quelque sorte en le faisant connaitre au monde entier !
    (Et oui on est beaucoup a aimé Coldplay ! c’est l’album le plus vendu a travers le monde en 2008 avec plus de 6,8millions d’exemplaires !). C’est vrai que cet album differe des 3 premiers et de là
    tout le monde critique mais ils ont essayé de faire quelque chose de différent et c’est très bien reussi !! J’ai assisté à un de leur concert et crois moi, entendre un stade à fond dans « Viva la
    Vida » ca ne ressemble pas du tout à « des choeurs lourdingues » !
    Bref donc moi je clame haut et fort :
    VIVA COLDPLAY THE BEST BAND OF THE WORLD !!!!!!!!!!!!!  

  20. Tout d’abord, je tiens à me situer : ni un fan hystérique, ni un violent critique, je me contente de regarder Coldplay d’un regard externe et objectif.
    Que vous le vouliez ou non, ce groupe est d’ores et déjà rentré dans l’histoire : c’est le premier groupe de rock depuis les Beatles à être classé premier aux USA, ils ont vendu plus de 50
    millions de disques dans le monde, ce qui situe le groupe par rapport aux autres groupes historiques (Beatles, Rolling Stones, Police,…). Incontestablement, dans quelques années ils seront
    considérées comme le groupe du début du XXIè siècle.

    Quant à dire si leur musique est bonne, cela dépend bien entendu de l’auditeur qui prête attention aux chansons. Certains fans affirmeront que c’est du génie pur, les détracteurs diront que
    c’est de la m**de pour radios formatées.

  21. Rémi, quand je disais qu’ils se plaçaient au niveau des groupes historiques, je pensais plutôt qu’ils avaient une popularité évidente de par le monde, je n’affirme nullement qu’ils sont meilleurs
    que les Stones, Led Zep et autres Aerosmith. C’est juste que leur carrière courte (une dizaine d’années) à une époque où l’industrie du disque est en crise (téléchargement illégal) force quand même
    le respect. Après c’est sûr que le nombre de disques ne définit pas la qualité de l’artiste, comme tu le dis justement. Je remarque sur ton lien que Mariah Carey a vendu à peu près autant de
    disques que Van Halen et the Who réunis ! Je n’ai d’ailleurs jamais dit qu’ils étaient les seuls à avoir 50 millions de disques vendus. J’ai cité Police, parce que c’est un groupe que j’apprécie
    énormément, mais qui n’a évidemment jamais eu la portée de groupes comme les Beatles. Il faut dire que leur style punk n’a jamais trouvé de digne héritier. Ce que je voulais dire, c’est qu’il y a
    quand même quelques chansons comme Trouble ou The Scientist qui ont marqué le rock des dernières années. Après, leurs derniers albums a quand même marqué le pas. C’est pas comme si ils n’avaient
    pas de talent, il faut leur reconnaître un sens de la mélodie, certes formatée, mais qui pour certaines chansons, restent en tête.

  22. Police, punk ? Ouarf. ^^

    Ce qui m’a toujours amusé avec Police, c’est que le guitariste, Andy Summers, était membre des Dantalian’s Chariot (avec Zoot Money, que les amateurs de blues/jazz 60’s doivent connaître) en 1967,
    puis des New Animals d’Eric Burdon (pour l’album Love is, tellement cramé par les drogues qu’il en est intéressant).

Laisser un commentaire