THE DIRTBOMBS vs KING KHAN – Billiards at Nine Thirty. Recommandé

(Sounds Of Subterrania 2005)

Cet album est un split-LP enregistré en Allemagne fin 2004. Autrement dit, les Dirtbombs jouent sur la face A (six morceaux) et King Khan & His Shrines sur la face B (six morceaux). Cet excellent disque marque l’arrivée en fanfare de Troy Gregory et Ko Shih à la basse chez les Dirtbombs (en lieu et place de Jim Diamond et Tom Potter) ce qui ne nuit en rien au groupe de Detroit, Gregory se fendant même de plusieurs excellentes compositions…

En face B, King Khan livre un RnB sixties endiablé, servi par un groupe à la rhythmique d’enfer. Les fans des deux groupes trouveront leur compte sur cet excellent disque de rock garage. Il est bon de voir des groupes continuer à être productifs entre deux albums « officiels » et livrer quelques pépites à leurs fans… quand on pense à ceux qui mettent deux ans avant de livrer une demi-heure de musique, on s’interroge…

www.thedirtbombs.net

www.king-khan.com

 

Tracklisting :

  1. Phantoms in a Lesser Crystalline Sphere – The Dirtbombs
  2. Born in a Haunted Barn – The Dirtbombs
  3. House as a Giant Bong – The Dirtbombs
  4. Size of Ottawa – The Dirtbombs
  5. Another Message from the Dog Tree – The Dirtbombs
  6. I Had to Chew My Own Leg Off – The Dirtbombs
  7. Sweet Tooth – King Khan
  8. Annabelle – King Khan
  9. Burnin’ Inside – King Khan
  10. Killer Diller – King Khan
  11. 40 Birds – King Khan
  12. Take a Trip – King Khan

 

Vinyle :

Les plaisirs du vinyle : les Dirtbombs sont en face A, King Khan en face B.

The Dirtbombs / King Khan And His Shrines

Eric

Rédacteur en chef, webmonstre, tête de veau, suiveur de modes, mauvaise foi.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire